Ethique et convictions de notre association

 

Chaque personne est vivante jusqu’à son dernier souffle.

La dignité de tout être humain doit demeurer inaltérable, quel que soit son état physiologique, psychique et mental.

Toute personne reste membre à part entière de notre société, tant qu’elle est en vie, voire au-delà de la mort. 

Notre association est laïque, respectueuse des choix, des valeurs et des convictions de chaque personne accompagnée.

 

Nos références

 

           L’éthique des soins palliatifs   s’appuie sur la loi dite  « loi Leonetti-Clayes» 

relative aux droits des malades

L’application de la loi du 2 février 2016 est une réponse apportée au mal mourir en France. 

           L’UNASP est notre fédération. Ses valeurs sont celles de la présence à l’autre en humanité, dans l’expérience ultime qu’est l’approche de la mort.                                           L’accompagnement en fin de vie nécessite la prise en compte de la singularité de chaque patient : écouter les valeurs de l’autre et la situation personnelle qui est la sienne.            L’accompagnement constitue l’espace dans lequel la quête de sens peut se faire, avec pour objectif de construire ensemble la solution la mieux adaptée à la volonté de la personne accompagnée

Ni les prises de position individualistes, ni la morale ne permettent une réponse adaptée à la question de la fin de vie.  L’esprit de solidarité, d’écoute et de présence à l’autre, déployé par l’UNASP à travers les accompagnements en fin de vie, sont des valeurs à promouvoir.